De quoi as-tu vraiment envie?

De quoi as-tu vraiment envie?

As-tu envie de travailler, d’être actif, de rencontrer des amis? As-tu envie de dormir toute la journée et de ne rien faire? Nos envies sont influencées par de nombreux facteurs. L’essentiel est d’identifier nos vrais sentiments et de prendre conscience de ce dont nous avons vraiment envie.

Envie ou devoir?

Nous nous forçons souvent à faire certaines choses. Nous l’avons appris et continuons inconsciemment à le faire jusqu’à ce que nous y réfléchissions.

Je dois aller au travail. Je dois faire le ménage. Je dois y réfléchir, etc.

Mais comment serait-ce de dire à la place: j’aimerais? Ne serait-ce pas beaucoup plus simple? J’aimerais travailler. J’aimerais faire le ménage. J’aimerais y réfléchir.

Mais comment passer de devoir à aimer? Ce n’est pas toujours simple, parce que notre subconscient croit (parfois) qu’il est juste de „devoir“ et que cela nous fait même du bien. Que cela nous motive pour ainsi dire. Mais c’est une motivation négative. Il est préférable de faire les choses que nous avons vraiment envie de faire.

Certes, ce n’est pas toujours facile. Car en définitive, nous devons gagner de l’argent et aussi d’une manière ou d’une autre gérer notre ménage. Toutefois, nous pouvons effectuer volontiers les choses que nous ne pouvons éviter. Cela signifie que la chose la plus importante est l’attitude que nous avons à son égard.

Change ta croyance en «j’aimerais». Ça te change la vie.

Au départ, les choses ne vont pas changer du jour au lendemain. Mais peu à peu, si tu t‘ autorises à faire de plus en plus de choses que tu as vraiment envie de faire, tu finiras petit à petit à laisser tomber les choses que tu „dois“ faire.

En principe, ce changement peut advenir avec la décision suivante: je fais maintenant ce qui est bon pour moi.

Des questions comme «Cela me fait-il du bien maintenant d’aller travailler, de faire le ménage, de rencontrer des amis (etc.)?» t’aident à y voir plus clair. Si tu as le sentiment que la réponse est «oui», alors tout va bien. Si tu réponds à la question par «non», il s’agit de trouver pourquoi.

Si tu as le sentiment qu’il n’est pas juste d’aller travailler maintenant, tu peux te poser la question: qu’est-ce que je préférerais faire et pourquoi? Tu pourrais répondre par exemple à la première partie de la question par: rester sur le canapé et regarder la télévision. La réponse à la deuxième partie de la question pourrait être: parce que je n’aime pas mon patron. Et bien, maintenant tu y vois un peu plus clair. Et que faire ensuite? Une des possibilités est de demander à Dieu de changer ce sentiment. Avec un peu de chance, tu auras directement envie d’aller travailler, sans que tu te sentes obligé. Il s’agira donc ici d’une motivation positive et bien plus enrichissante.

Ici aussi, c’est en forgeant qu’on devient forgeron. La question est donc de savoir s’il est bon pour toi d’aller travailler maintenant. Les chances sont désormais plus grandes que la réponse soit «oui». Sinon, tu peux continuer à faire de même jusqu’à ce que tu saches clairement ce que tu désires au fond de toi-même.

En restant dans notre exemple, il peut bien sûr aussi s’avérer que tu n‘aies envie de rien du tout et que tu découvres qu’il serait vraiment préférable de changer d’emploi.

Alors que faire? Demande à Dieu de t‘ apporter le bon travail. Ça ne marchera pas forcément du jour au lendemain, mais à un moment donné, si tu y crois, ça marchera.

Dieu nous donne ce que nous croyons juste pour nous.

Donc dans notre exemple, si tu penses qu’il est juste d’accepter un nouvel emploi, Dieu t’aidera à trouver le bon. La foi est primordiale. En général, ça fonctionne aussi sans parole (ou prière) à Dieu, et inconsciemment: si je crois que quelque chose est juste pour moi, je l’obtiendrai.

Il est toujours important de réfléchir, et de se poser des questions comme «est-ce que ça m’est vraiment utile? Est-ce que ça me fait du bien? Est-ce que je souhaite ça de tout mon cœur? Si tu réponds par l’affirmative à ces questions, tu es sûr de vouloir la bonne chose… Il est important de savoir que tu peux aussi souhaiter la mauvaise chose (pour toi/ton âme), mais cela est à éviter, car tu n’y trouvera pas de satisfaction. ;-)

Prends du plaisir à souhaiter et à découvrir ce dont tu as vraiment envie et laisse le venir dans ta vie!

 

Aime-toi toi-même!

Commande maintenant un programme de soins à distance (transmission d’énergie), pour que je puisse t’aider à être plus heureux.

vers les offres

our

Réserve un coaching spirituel et profite de mon aide pour atteindre tes buts.

réserver un coaching spirituel